Share this project

Done

Share this project

Done
Lancement de la partie digitale du projet Diorama (site internet) comprenant la revue en ligne, la maison d'édition et la fonderie.
22 backers pledged €1,511 to help bring this project to life.

About

DIORAMA DIGITAL : REVUE / PUBLISHING / TYPE FOUNDRY project video thumbnail
Replay with sound
Play with
sound

€1,511

22

  • Notes sur la démarche. Nous avons souhaité organiser notre campagne Kickstarter en deux temps, le premier en été 2018 avec la campagne pour la version imprimée du magazine, en automne 2018 la campagne pour la partie digitale du projet, pour Boldtype. Ces deux temps nous permettent de vous dévoiler avec plus de précision les deux parties du projet global de Diorama et de créer des actualités le long de l'année 2018 pour une sortie optimale et totale pour janvier 2019. Bonne consultation!


À propos I

REVUE DIORAMA, une ouverture à une diversité des supports médiatiques.

Revue Diorama No.1, Legibility (Extrait)
Revue Diorama No.1, Legibility (Extrait)

Diorama est une revue typographique présentant une collection de contributions d’auteurs invités à réagir à un thème. Cette proposition artistique à part entière réunit plus de 80 contributeurs nationaux et internationaux de la scène du design graphique et typographique contemporaine et d’autres formes d’arts visuels et textuels (liste en bas de page). Cette nouvelle revue annuelle —500 exemplaires, 128 pages, CMJN Offset, format 26cm  x  36cm pour le numéro 1— est vouée à être distribuée à l’échelle nationale et internationale. Le premier numéro Revue Diorama, Legibility, imprimé en octobre 2018 sera disponible à la vente dès novembre. 

Revue Diorama No.1, Legibility 
Revue Diorama No.1, Legibility 

À partir d’une amorce prenant la forme d’une citation historique envoyée à des invité-e-s par voie postale et par courriels, le contenu éditorial, fait des diverses propositions de ces invité-e-s, se met en place. 

  • 2018: Revue Diorama No.1, Legibility: d’après une citation de Fernand Baudin
  • 2019: Revue Diorama No.2, Geometric city: d’après une citation de Victor Vasarely
  • 2020: Revue Diorama No.3, Yokai types incantations: d’après une citation d’Antonin Artaud 

S’ensuit un travail de mise en forme singulier pour chacun des numéros qu’éditent les membres de l’équipe de Revue Diorama. Ce qui fait la particularité de ce projet de revue est cette pluralité des rôles; entre éditeurs, graphistes-typographes et curateurs, au sein de notre studio (composé de Marie-Mam Sai Bellier et Guillaume Sbalchiero). 

Le projet Revue Diorama s’inscrit dans l’héritage des revues-spécimens internationales de typographie et de fonderies de caractères des années 1970. Entre magazine artistique et catalogue commercial de typographie, la revue est un support de visibilité pour nous créateurs. Une façon de montrer et de promouvoir nos travaux de caractères typographiques réalisés sur-mesure avec un contenu thématique se répondant. 

En se plaçant comme curateur, avec une position graphique forte basée sur la diversité qu’offrent les supports médiatiques actuels, nous aimerions proposer un prisme de dispositif d'exposition, de dioramas, afin d’apprécier les contributions de nos auteurs de plein de manières différentes. Effectivement, en parallèle à la version imprimée, nous tenons à proposer des allers-retours, des expériences distinctes d’un médium à l’autre, entre différents formats de lectures.

Basés sur la définition du mot DIORAMA, nous explorons la diversité des supports de monstration/d’exposition: de l’édition imprimée en passant par le digital avec le site web www.revue-diorama.com —où il sera possible également d’acheter en ligne la revue ou encore nos créations de polices de caractères—, à la vidéo, et du game design à la réalité virtuelle (extension numérique de la revue No.2, 2019). Nous sommes également actifs sur les réseaux sociaux comme Instagram: @revuediorama et Facebook. Nous expérimenterons prochainement des soirées de lancements et des expositions, nous permettant de faire sortir les œuvres présentées dans la revue en réel dans le cadre d’accrochages et de mises en espaces. Le premier lancement est prévu pour novembre 2018 à Lyon (69) à la galerie H13, avec une scénographie proposée par l'artiste Marine Zonca.

[STYLE] Typeface: Guillaume Sbalchiero
[STYLE] Typeface: Guillaume Sbalchiero


DIORAMA DIGITAL : REVUE / PUBLISHING /  TYPE FOUNDRY

Suite au succès de notre première campagne Kickstarter concernant la revue imprimée, nous profitons de Boldtype pour vous présenter le concept initial et global de notre projet ainsi que la thématique de la revue numéro 2, Geometric city. En profitant de nos rewards en avant-première, vous nous soutiendrez dans le développement de la version digitale de la revue: le site internet www.revue-diorama.com. Dans cette campagne nous vous présenterons son architecture mais également ses enjeux multiples.

La revue Diorama s’attache à cette diversité de supports, en tentant de proposer des allers-retours entre ses différents formats de lectures mais également de rendre visibles nos activités multiples, en faisant se répondre l’imprimé au web. Pour créer de la cohérence, un site internet crédibilise notre positionnement solide sur notre rapport au support du livre aujourd’hui. Il donne aussi du poids à une démarche généreuse et atypique dans la conception de la maquette imprimée de la revue, de sa matérialité complexe et riche (techniques et formats d’impressions variés, différents papiers, inserts physiques et inédits d’artistes). Aussi de:

  • Rendre visibles, accessibles en ligne des travaux d’artistes et valoriser une nouvelle scène de talents, de compétences. 

  • Apprécier les contenus numériques, à travers cette extension digitale de la revue; comme les vidéos, télécharger des documents et notamment notre jeu vidéo gratuit pour le No.2. 

  • Affirmer nos qualités de designers en tant que studio (Revue Diorama Studio), être reconnu grâce à cette plateforme en ligne à la fois comme revue imprimée et digitale (Revue Diorama), maison d’édition (Diorama Publishing) et fonderie de caractères typographiques (Diorama Digital Type Foundry).

  • La vente en ligne: ouvre un potentiel pour la maison d’édition. Celle-ci nous permettra d'être en capacité d'héberger des nouveaux projets de commandes éditoriales où le studio pourra réaliser le design et les publier avec la signature Diorama Publishing. Et bien sûr, simplifier le circuit de vente de nos éditions d’artistes mais aussi de nos caractères typographiques.


A. LE SITE INTERNET

Une plateforme complète pour héberger un concept global: entre éditions, fonderie et studio.

La revue existera donc également, différemment de la version imprimée, sous la forme de cette page web (www.revue-diorama.com). La navigation est pensée de manière à présenter les contenus exhaustivement, par ordre alphabétique. Une galerie d’images permet de passer aléatoirement d’un auteur à un autre, produisant ainsi, par les lois du hasard, des confrontations inattendues. Mais aussi au cours de la navigation, à tout moment il sera possible pour l’utilisateur d’acheter un produit.

La maquette du site a été conçue cet été par nos soins. Nous vous sollicitons donc pour participer au financement de la partie développement web assuré par Tristan Bagot

La structure sera constituée de trois grands pôles: Revue + Page Store + Studio. 

  •  Les onglets «Revue»  où l’on peut à la fois consulter et apprécier par numéro les contributions d’artistes en ligne et gratuitement. Ainsi que des actualités liées à chaque numéro. 
  • Onglet «Store» (Diorama publishing). Cet onglet réunit la fonderie et la maison d'édition. Vous y trouverez l'équivalent de nos rewards sur cette campagne; les polices de titrages de la revue No.1 Legibility (BET, TWEN, MIRE), la revue imprimée numéro 1. Mais aussi, à l’occasion du numéro 2, un jeu vidéo autour d’une citation de l’artiste Vasarely sera téléchargeable gratuitement et disponible — Teaser ici! 
  • Onglet «Studio». Nous imaginons également présenter nos travaux de commandes et autres créations personnelles. 


Cette idée de maquette unique fonctionnerait sur les trois pôles, en changeant la police du logotype pour l'identification de chaque page. Comme dit précédemment, l’idée du site serait de permettre une navigation confortable et aux multiples portes, permettant de créer un fil narratif singulier pour chaque lecteur, contrairement à la revue où chaque contribution est organisée page à page au sein du sommaire.  


B. DIORAMA PUBLISHING

Notre maison d'édition «Diorama Publishing», comprend deux départements: la fonderie et les éditions. Cette structure nous permet de diffuser et de gérer de manière autonome nos productions et, à l'avenir, de pouvoir héberger et diffuser des projets d'auteurs extérieurs accompagnés par notre studio.


C. DIORAMA DIGITAL TYPE FOUNDRY

L'esprit de notre fonderie est d'imaginer une sortie par thématique de police de caractères faisant référence au thème de la revue imprimée. Afin de célébrer l'unicité de ces productions, ces alphabets seront uniquement disponibles en quantités limitées, licences numérotées. Se réinventant à l'occasion de chaque numéro, une nouvelle collection de caractères sortira par saison. 

  • La revue restant un support idéal pour les déployer et investir les différents niveaux de lecture dans une mise en page se renouvelant. La revue fait découvrir, pour chaque numéro, un caractère qui compose les sept lettres du mot «diorama». Sur le premier numéro, c’est le caractère [Bet] qui orne la première de couverture de la revue et qui introduit la définition du mot «diorama» sur les pages liminaires, à l’instar d’un générique/spécimen typographique.
LOGOTYPE No.1 LEGIBILITY: [Bet] est un caractère aux formes monstrueuses et difformes, une hybridation stylistique des polices de caractères du XIXe siècle
LOGOTYPE No.1 LEGIBILITY: [Bet] est un caractère aux formes monstrueuses et difformes, une hybridation stylistique des polices de caractères du XIXe siècle
DIORAMA LOGOTYPE No.2 GEOMETRIC CITY: Pour le logo du deuxième numéro, il s’agira de [Mesh], le caractère dessiné pour le jeu vidéo.
DIORAMA LOGOTYPE No.2 GEOMETRIC CITY: Pour le logo du deuxième numéro, il s’agira de [Mesh], le caractère dessiné pour le jeu vidéo.


COLLECTION No.1 / LEGIBILITY: Trois caractères de titrage disponible en avant-première pour Boldtype.

[Bet, Twen, Mire et Fondante] ont été dessinés à l’occasion du premier numéro. Trois d’entre eux héritent de la tradition de la lettre en bois (naissance de la typographie au service de la publicité au XIXe siècle). Tandis que [Fondante] est issue d’une collaboration entre Clara Pasteau et Romain Guy, chocolatier. 

Au nombre de 100 exemplaires chacun [Bet, Twen et Mire] seront disponibles pour janvier 2019, développés par notre studio et finalisés auprès de Marine Stephan. Vous pouvez les pré-commander dès à présent dans nos rewards ci-contre! Suivez nos actualités le long de cette campagne et sur nos réseaux pour plus d'images des alphabets.

[Bet] Typeface: Guillaume Sbalchiero
[Bet] Typeface: Guillaume Sbalchiero

Pour le logo de ce premier numéro, c'est le caractère Bet que nous avons choisi et exclusivement dessiné sur une base de trois documents trouvés au musée de l'Imprimerie à Lyon provenant d'un spécimen de caractères en bois pour affiche de l'imprimerie Jacoby & Fils à Grenoble. Ce caractère est daté de la fin du XIXe siècle et classé dans la catégorie «fantaisie» de la classification Vox-AtypI. C'est un caractère aux allures monstrueuses et difformes jouant d'une hybridation stylistique de son époque, l'Italie du XIXe siècle. L'enjeu de la digitalisation de ce caractère a été de considérer les lettres de leur environnement d'origine (les pages du spécimen) pour ensuite en déterminer son nouvel usage. Les trois pages du spécimen proposent la totalité des lettres de l'alphabet mais avec une absence de glyphes en bas-de-casse ainsi qu'en capitales. De cette contrainte, nous avons fait la particularité de l'utilisation de ce caractère. Nous pouvons donc lire les mots composés d'une variation marquée des différences entre capitales et minuscules.

[TWEN] Typeface: Guillaume Sbalchiero
[TWEN] Typeface: Guillaume Sbalchiero

Twen est un clin d'œil direct au caractère Schmalfette Grotesk dessiné par Walter Haettenschweiler en 1954. Et fait référence à Twen (magazine), paru en Allemagne de l’Ouest de 1959 à 1971, au contenu populaire, culturel, glamour, mode et photographique. La conception éditoriale du magazine signé Willy Fleckhaus, souligne une utilisation audacieuse de la Schmalfette en lettres capitales. Twen (magazine) a été une référence clé pendant la conception de la mise en page du numéro 1 Legibility, pour ses jeux de colonnes et ses extrêmes typographiques. Ce caractère a été dessiné en Allemagne mais s'inspire des wood-types américaines. Il rejoint finalement la tonalité globale de notre sélection de caractères pour ce premier numéro. Nous le retrouvons pour les titrages, ainsi que pour les numéros de chapitres (one, two, three, four).

[MIRE] Typeface: Marie-Mam Sai Bellier
[MIRE] Typeface: Marie-Mam Sai Bellier

Mire est un caractère de titrage développé à partir des lettres M.I.R.E découvertes dans le livre de Michael Twyman Printing: 1770 – 1970 (Londres, British Library, 1970). Cette typographie extra bold parle par ses rondeurs de son temps ; l’impression des lettres en bois (wood-type) à la fin du XIXe siècle. En effet, cette période riche en caractères fantaisistes fleurit à la naissance de la publicité, durant une amélioration de la qualité du matériel d’impression. Dans la rue, aux premiers jours de la publicité, la possibilité de pouvoir acquérir des espaces d’affichage engendre inévitablement de nouvelles formes de dessins de lettres. Dans ce contexte, la lettre est plus destinée à être vue qu’à être lue, entraînant un traitement différent du dessin et de ses détails. Les lettres sont plus grosses, plus exubérantes. Avec la Mire, l’enjeu de l’interprétation de ces quatre lettres fut avant tout autour de ses imposants serifs, entre lesquels la lettre se dessine. Son titre provient évidemment des quatre lettres originales, qui évoquent une cible de tir — d’où l’expression «avoir en ligne de mire» — et célèbre alors la disposition qu’ont les caractères fantaisies à se faire remarquer.

[Fondante] lettering: Clara Pasteau
[Fondante] lettering: Clara Pasteau



Fondante a été dessinée avec une poche à douille bricolée, inspirée des lettres que l’on retrouve sur les gâteaux d’anniversaire. Ses courbes sont maladroites, tremblantes, irrégulières, dégoulinantes et témoignent d’une utilisation débutante d’outils nouveaux. Elle a tout d’abord été utilisée en lettrine pour la mise en page d'une interview d’un pâtissier de Lyon, Romain Guy. Cet entretien soulignait les liens étroits entre la pratique du pâtissier et celle du graphiste, quant à l’utilisation d’outils, le choix des couleurs, la façon de produire, de concevoir, les ruses de séduction de l'œil. Fondante est finalement née grâce à cette délicieuse rencontre, celle d’une autre pratique passionnante.

D. REVUE DIORAMA, la «revue-spécimen».

  • Une référence aux années 70. Le projet global fait directement référence aux années 70, âge d’or de la création de typographies fantaisistes. Des fonderies de caractères américaines telles qu’ITC avec U&lc , ou encore typoGabor  pour sa version française, présentaient leurs travaux dans des catalogues distribués et mise en page par leurs soins avec des articles sur l’art, des annonces pour des évènements culturels et bien sûr des contributions d’auteurs invités. Nous retrouvons ce même principe «cultural and visual studies» chez Diorama.
      
  • Une revue métamorphe: se réinventer pour mieux survivre / surprendre. La version imprimée de Revue Diorama se métamorphose empiriquement à l’occasion de chaque numéro: un thème faisant référence à une citation, un appel à contributions mises en page en regard de la thématique, des nouveaux contributeurs, des nouveaux alphabets, un objet éditorial spécifique (nouveau format, nouveaux papiers, pour une nouvelle matérialité).  
  • Un support idéal de présentation de nos travaux de typographie «in use» à l’instar de nos références. Grâce à ces invitations aux auteurs, nous maîtrisons la cohérence du contenu, de la mise en page aux créations typographiques.
Typedesign: Marie-Mam Sai Bellier pour Simon Lextrait (Logotype + Shibori), dans R.D. No.1, Legibility (rubrique publicité).
Typedesign: Marie-Mam Sai Bellier pour Simon Lextrait (Logotype + Shibori), dans R.D. No.1, Legibility (rubrique publicité).
  • Une démarche curatoriale. L’objet imprimé propose au lecteur une consultation thématique, avec différentes rubriques annoncées dans le sommaire. Ce découpage prend également une dimension curatoriale. Revue Diorama Studio se charge de la narration et de mettre en forme les réponses reçues, page à pages, dans la publication. L’originalité de la ligne éditoriale est notamment illustrée par la rubrique «publicités». Elle est en réalité un display spécifique proposé aux contributeurs, et permettant d’aborder la revue sous un angle de magazine. Cette section nous permet également de mettre en avant les contributeurs financiers en les rendant visibles au sein de la revue, via des mises en pages et photographies réalisées par l’équipe. 

  • Un circuit épistolaire pour des objets atypiques. La réalisation des objets éditoriaux et imprimés distribués par voies postales (appel à contribution et revue) trouve leurs enjeux dans leurs qualités d’impressions hétéroclites et leurs formats spécifiques. Une matière qui se photographie, se documente et se diffuse sur le web.


À propos II

Revue Diorama No.2, Geometric city*

* Une attention portée vers les médias numériques: web et gaming.

Victor Vasarely, Notes brutes (citation 1953, édition 1973): «L’avenir se dessine avec la nouvelle cité géométrique, polychrome et solaire. L’art plastique y sera cinétique, multidimensionnel et communautaire, abstrait à coup sûr et rapproché des sciences.»

L’art et la science ne feront donc qu’un. Qu’en est-il aujourd’hui? Cette thématique autour de l’Optical art et cette anticipation visionnaire de Vasarely seraient un moyen d’élargir le champ des contributeurs aux domaines de la science et des technologies, de l’anthropologie, de l’architecture et plus encore. Mais également de valoriser, avec un recul critique, ces pensées d’avant-garde du milieu du XXe siècle. Tant dans ce mouvement d’art, que plus globalement durant cette époque, ces idées futuristiques ne furent pas formulées sur le ton de l’utopie, mais plutôt celui de l’affirmation. En dessin de caractère, de nombreux projets idéalistes ont fleuri en parallèle des pensées de l’Optical art, notamment chez Juriaan Schrofer et Wim Crouwel. À cette époque, ces designers avaient l’ambition de créer l’alphabet du futur. Pour eux, l’alphabet devait changer et devenir géométrique et stylisé. Une forme épurée qui générerait une image textuelle qui se suffirait à elle-même.

Dans une dynamique portant vers les médias digitaux et les nouvelles technologies, la thématique du numéro 2 autour d’une phrase de Vasarely nous invite à interroger les nouvelles formes du livre. C’est pourquoi, pour Revue Diorama No.2, une nouvelle dimension/extension du projet s’ajoute à l’imprimé et au site internet: un jeu vidéo. Un jeu d’exploration, support narratif à l’instar d’un livre, pourra être intéressant à présenter dans le cadre d’expositions gaming/nouvelles technologies. 

  • Une version imprimée trilingue. Français, Anglais, Japonais, rappelant une certaine vision des paysages urbains futuristes.
  • Game play et typographie. Ici, j’ai (Marie-Mam Sai) voulu combiner ma pratique typographique avec celle de deux personnes, un développeur de jeu vidéo, Clément Lemaire et une compositrice espagnole spécialisée dans les musiques de jeux vidéo et de films, Paula Olaz. Ce fut une chance de collaborer avec ces professionnels et de développer un monde virtuel autour de la citation de Vasarely. Une sorte de diorama, se géographise à travers l’interprétation en différents tableaux de chaque mot qui compose la phrase d’appel à contributions.
  • C’est avec l’aide de Clément Lemaire que j’ai pu apprendre à développer un caractère typographique en trois dimensions. Ayant comme principe de devoir tenir debout, le caractère Mesh, peuple ainsi le monde de ses lettres. 
  • Nous le voyons évoluer sous de nombreuses coutures, gigantesque, lumineux, matière à construire des immeubles, des plafonds, etc. En tant que graphiste, l’enjeu de cette production fut de traduire les mots en situations de «game play». La mise en musique du jeu et de la cinématique a été réalisée à distance par Paula Olaz. 
  • Un diorama virtuel, une salle d'exposition en ligne. Pour la suite, en parallèle à la création de l’imprimé, et de la réception des contributions, l’idée serait d’intégrer le futur contenu de la revue dans ce diorama virtuel et faire grandir ce monde. Ce qui donnerait lieu à un sommaire commun, retraçant dans la version du livre l’emplacement des contributions dans le monde virtuel. Et ainsi explorer davantage les liens entre différents supports de lecture et de dimensions, élément majeur des problématiques de l’œuvre vasarelienne, mais aussi de la revue diorama en elle-même.


Revue Diorama Studio

Le projet de revue Diorama a été imaginé en 2015 par Marie-Mam Sai Bellier, Clara Pasteau ainsi que Guillaume Sbalchiero puis présenté à l’occasion de leurs diplômes respectifs à l’ENSBA Lyon en 2017. Basés dans le 18e arrondissement à Paris, aujourd’hui sous le nom de Revue Diorama Studio, Marie-Mam Sai Bellier et Guillaume Sbalchiero collaborent sur des projets de commandes éditoriales et typographiques en parallèle à la revue. Le désir de partager et de mener des sujets de recherches personnels, tout en proposant un objet éditorial métamorphe, réside au coeur de ce projet. C’est en allant à la rencontre de pratiques et d’approches différentes (plus scientifiques et anthropologiques à partir du numéro 2), que la revue imprimée se déploie dans un montage poétique. Un projet de fonderie de caractères typographiques et de maison d’édition, accompagnant la revue, viendra compléter le projet initial pour janvier 2019 (avec la sortie officielle du site web www.revue-diorama.com)   

Co-fondateurs 

Direction Artistique + Design graphique et typographique + Éditeurs

  • Marie-Mam Sai Bellier, née en 1994, pratique le design graphique et typographique ainsi que les arts visuels. Elle obtient en juillet 2017 son DNSEP Design graphique à l’ENSBA Lyon avec les félicitations du jury suivi en septembre du prix Fondation Renaud 2017. Ses domaines de prédilection gravitent autour du dessin de caractères typographiques, de son histoire et de son étroite relation à ses supports éditoriaux. Invoquant la typographie dans les arts visuels à travers différents projets de recherche menés autour de la notion de rencontre et des médiums épistolaires, elle considère la lettre comme image, comme matière, mais aussi comme témoin historique de son temps. @sai.mam 

  • Guillaume Sbalchiero est né en 1993. Il obtient un DNAT Design Graphique de l’école nationales des Beaux-Arts de Lyon en septembre 2017. Il s’intéresse à la narration par l’image, la création de caractère typographique, et la conception éditoriale. Considérant la typographie comme un outil, il l’utilise comme un vocabulaire et une matière expressive à investir dans de nombreux projets. Actuellement engagé dans le projet curatorial, éditorial et graphique de la Revue Diorama, un projet qui débute en 2015 mené en collaboration avec Marie-Mam Sai Bellier. Il fonde en 2017 le bureau de design graphique intercouleur entre Paris et Lyon avec Alexis Cros et Matthieu Salvaggio, et travaille depuis 2018 en tant que designer graphique et typographique pour l’agence de direction artistique Buero, spécialisé dans le secteur de le mode, à Paris. @guillaumesbalchiero

Collaborateurs

Contributeurs (R.D. No.1)

  • Abyme Typefoundry, Paul Andali, Manon Bachelier, Claire Barrault, Marika Belle, Laurence Bellier, Victoria Bellier, David Bennewith, Jonas Berthod, Fred Birdsall, Blaze Type Foundry, Louise Boiron, Antoine Boj, Hugo Boutry, Louis Brousseaud, Buero, Bureau Brut, Marion Cachon, Bruno Carbonnet, Maxime Castagnac, Chevaline Corporation (Armand de Benoist de Gentissart, Caroline Chauvelot, Théodore Dumas, Brieuc Rémy), Benoît Clément, Quentin Coul, Alain Couraud, Matthieu Cortat, Alexis Cros, Sebastian Davila, Eliott Déchamboux, Valentin Defaux, Guy Demaysoncel, Jordan Derrien, Dinamo Typefoundry, Floris Dutoit, Clément Faydit, Diane Gaignoux, Alaric Garnier, Clément Gicquel, Nicholas Goudket, Quentin Goujout, Annija Grīsle, Eliott Grunewald, Léa Guintrand, Amaury Hamon, Julien Humbert, intercouleur, Camille Jacoby, Valentin Kaiser, La Direction, James Langdon, Hugo Laporte, Thomas Le Provost, Olivier Lebrun, Steven Lenoir, Simon Lextrait, Roxanne Maillet, Meatwreck (Mitra Saboury & Derek Paul Boyle), Léonard Méchineau, Ministère Des Petites Choses, John Morgan, Jules Moskovtchenko, Marcel Mrejen, Motoki Nakatani, Alain Papazian, Clara Pasteau, Axel Pelletanche Thévenart, Simon Penard, Thomas Petit, Camille Pogu, Auriane Preud’homme, Audrey Quaranta, Octave Rimbert-Rivière, Quentin Rebierre-Roux, Felix Salut, Alice Savoie, Victorien Soufflet, Marine Stephan, They Are Here, Adrien Vasquez, Rozenn Voyer.


Comment perdure le projet?

  • Parution annuelle de la revue imprimée, bilingue Français-Anglais.
  • Un site internet mis à jour (objet de la demande) / la vente en ligne. 
  • Une diffusion dans un cercle de librairies sélectionnées, présence dans des salons de l’édition en France et à l’international
  • Distributions d'exemplaires en consultation libre dans des institutions culturelles.
  • Des évènements de lancements dans des lieux cohérents vis-à-vis du sujet du numéro, où seront invités certains contributeurs artistes afin qu'ils présentent une production visible dans Diorama (exemple: peintures, photographies, livres d'auteurs etc.). Premier lancement: Galerie H13 à Lyon, Nov. 2018. 
  • Digital Diorama Type Foundry. Un projet de fonderie de caractères typographiques qui complète le projet initial de revue spécimen: un label Diorama. 
  • Diorama Publishing. Une structure associative sous la forme d’une maison d’édition. 
  • Créer de l'actualité via des «projets-spécimens»: des projets issus de collaborations entre les membres de Revue Diorama Studio (graphistes et/ou photographes). Afin de promouvoir les travaux de commandes parallèles et des avant-premières de lettrages produits pour les numéros suivants. 
Typedesign: Guillaume Sbalchiero pour Diane Gaignoux (Logotype), dans R.D. No.1, Legibility (rubrique publicité).
Typedesign: Guillaume Sbalchiero pour Diane Gaignoux (Logotype), dans R.D. No.1, Legibility (rubrique publicité).
  • Une stratégie média. Des ponts et des invitations à des navigations singulières entre différents médias, offrant chacun, une expérience différente. (print – web – gamingréseaux sociaux
  • Ouverture vers l'international  en terme de collaborations mais aussi concernant la diffusion des livres. (ex: Angleterre, USA, Japon etc...)

Prix et bourses pour l’imprimée R.D. No.1, Legibility

  • École Nationale supérieure des Beaux-Arts de Lyon + École Normale Supérieure de Lyon (pour l'aide à l'impression et à la reliure des maquettes), Mai 2017 
  • Challenge Jeune, Crédit Mutuel Villaines-la-Juhel, Août 2018 
  • Campagne Kickstarter, Août 2018

Risks and challenges

Diorama est un projet ambitieux pour lequel nous avons travaillé avec ferveur ces dernières années, évoluant jour après jour. C'est pourquoi, des actualités régulières sur les réseaux sociaux (instagram: @revuediorama) seront disponibles: plus d'informations seront donnés sur nos alphabets tout au long de notre campagne kickstarter.

Pour toute demande d'informations, n'hésitez pas à nous contacter: info@revue-diorama.com!

Learn about accountability on Kickstarter

Questions about this project? Check out the FAQ

Support

  1. Select this reward

    Pledge €15 or more About $17

    Spécimen typographique No.1

    • Collection No.1 : Spécimen typographique No.1 (Set de cartes, sérigraphie)

    Less
    Estimated delivery
    Ships to Anywhere in the world
    0 backers
    Kickstarter is not a store.

    It's a way to bring creative projects to life.

    Learn more about accountability.
  2. Reward no longer available

    Pledge €25 or more About $28

    EARLY BIRD Revue Diorama No.1

    260mm x 360mm, 128 pages, CMJN Offset

    Less
    Estimated delivery
    Ships to Anywhere in the world
    Reward no longer available 4 backers
    Kickstarter is not a store.

    It's a way to bring creative projects to life.

    Learn more about accountability.
  3. Select this reward

    Pledge €30 or more About $34

    Revue Diorama No.1, Legibility

    260mm x 360mm, 128 pages, CMJN Offset

    Less
    Estimated delivery
    Ships to Anywhere in the world
    7 backers
    Kickstarter is not a store.

    It's a way to bring creative projects to life.

    Learn more about accountability.
  4. Select this reward

    Pledge €50 or more About $56

    PACK LIMITED

    • ÉDITION LIMITÉE de Revue Diorama No.1, Legibility, 2018: avec les impressions originales (extra-prints) réalisés par nos contributeurs

    • Collection No.1 : Spécimen typographique No.1 (Set de cartes, sérigraphie)

    Less
    Estimated delivery
    Ships to Anywhere in the world
    Limited 3 backers
    Kickstarter is not a store.

    It's a way to bring creative projects to life.

    Learn more about accountability.
  5. Select this reward

    Pledge €60 or more About $68

    [MIRE] Typeface

    Designer : Marie-Mam Sai Bellier
    Développement : Marine Stephan
    Collection No.1 : Legibility

    ÉDITION LIMITÉE (100 exemplaires)

    Voir visuel rubrique : D. DIORAMA DIGITAL TYPE FOUNDRY

    Less
    Estimated delivery
    Ships to Anywhere in the world
    Limited 1 backer
    Kickstarter is not a store.

    It's a way to bring creative projects to life.

    Learn more about accountability.
  6. Select this reward

    Pledge €60 or more About $68

    [BET] Typeface

    Designer : Guillaume Sbalchiero
    Développement : Marine Stephan
    Collection No.1 : Legibility

    ÉDITION LIMITÉE (100 exemplaires)

    Voir visuel rubrique : D. DIORAMA DIGITAL TYPE FOUNDRY

    Less
    Estimated delivery
    Ships to Anywhere in the world
    Limited 0 backers
    Kickstarter is not a store.

    It's a way to bring creative projects to life.

    Learn more about accountability.
  7. Select this reward

    Pledge €60 or more About $68

    [TWEN] Typeface

    Designer : Guillaume Sbalchiero
    Développement : Marine Stephan
    Collection No.1 : Legibility

    ÉDITION LIMITÉE (100 exemplaires)

    Voir visuel rubrique : D. DIORAMA DIGITAL TYPE FOUNDRY

    Less
    Estimated delivery
    Ships to Anywhere in the world
    Limited 1 backer
    Kickstarter is not a store.

    It's a way to bring creative projects to life.

    Learn more about accountability.
  8. Select this reward

    Pledge €180 or more About $203

    PACK LEGIBILITY

    • ÉDITION LIMITÉE de Revue Diorama No.1, Legibility, 2018 : avec les impressions originales (extra-prints) réalisés par nos contributeurs

    • FULL Collection No.1 : [BET] + [TWEN] + [MIRE] typefaces

    Voir visuel rubrique : D. DIORAMA DIGITAL TYPE FOUNDRY

    Less
    Estimated delivery
    Ships to Anywhere in the world
    1 backer
    Kickstarter is not a store.

    It's a way to bring creative projects to life.

    Learn more about accountability.
  9. Select this reward

    Pledge €200 or more About $226

    PACK WHISTLING

    • ÉDITION LIMITÉE de Revue Diorama No.1, Legibility, 2018 : avec les impressions originales (extra-prints) réalisés par nos contributeurs

    • 1 emplacement publicitaire, design en collaboration avec Revue Diorama Studio, au choix dans Revue Diorama No.2 ou No.3

    Less
    Estimated delivery
    Ships to Anywhere in the world
    1 backer
    Kickstarter is not a store.

    It's a way to bring creative projects to life.

    Learn more about accountability.
  10. Select this reward

    Pledge €500 or more About $565

    PACK DIORAMA

    • ÉDITION LIMITÉE de Revue Diorama No.1, Legibility, 2018 : avec les impressions originales (extra-prints) réalisés par nos contributeurs

    • 1 emplacement publicitaire, design en collaboration avec Revue Diorama Studio, au choix dans Revue Diorama No.2 + No.3

    • Abonnement OFFERT pour Revue Diorama No.2 + Revue Diorama No.3

    • Collection No.1, Legibility : [BET] + [TWEN] + [MIRE] typefaces

    Less
    Estimated delivery
    Ships to Anywhere in the world
    0 backers
    Kickstarter is not a store.

    It's a way to bring creative projects to life.

    Learn more about accountability.

Funding period

- (30 days)