Share this project

Done

Share this project

Done
Paris est une fête est un long-métrage de fiction en post-production.
Paris est une fête est un long-métrage de fiction en post-production.
2,383 backers pledged €91,500 to help bring this project to life.

About

Paris est une fête project video thumbnail
Replay with sound
Play with
sound
  • Off
    • English
    • Français

€91,500

2,383

English version below

 

Les 50 000€ sont atteints ! On a du mal à trouver les mots pour exprimer toute notre reconnaissance au millier de personnes qui ont rendu notre rêve possible. Merci, merci, merci !

Soyons francs, on n’imaginait pas arriver jusque-là. Depuis quelques jours, on se dit qu’il y a un engagement encore plus grand à prendre avec vous.

Nouvel objectif, 85 000€ !

(Ce nouvel objectif ne nous empêchera pas de récupérer la somme déjà récoltée)

C’est le prix de notre indépendance ! Avec ça on ne fait pas de compromis, on mène notre barque comme bon nous semble pour amener le film sur grand écran. On s’engage aussi à monter un orchestre d’une quarantaine de jeunes musiciens en Île-de-France. On le fait ici avec des jeunes plutôt que d’aller faire ça en Europe de l’Est (comme c’est souvent le cas). Et avec l’aide du jeune chef d’orchestre Thibault Back de Surany, on leur fait enregistrer la musique du film. On fait aussi la meilleure post-production possible avec des infrastructures d’excellences. Et puis on peut payer les gens dans les règles et commencer les démarches administratives et légales avec le CNC pour l’obtention d’un agrément.

Synopsis

Anna rate le vol qu’elle aurait dû prendre pour retrouver Greg à Barcelone. L’avion s’écrase. Prise dans le vertige d’une mort évitée de peu, elle s’éloigne de la réalité et du présent. Alors que son couple se désagrège, Paris devient le miroir de sa détresse. 

 

Pourquoi ce projet ? 

Entre 2014 et 2017, Paris était dans un tel état de tension. Il y avait quelque chose d’électrique dans l’air, un sentiment intime partagé par toute une foule, quelque chose d'inédit. Face à l’urgence d'une telle situation, le besoin de la raconter s'est imposé comme une évidence. Mais nous avons voulu le faire à notre manière, sans attendre l’aval de personne. Ça se passait sous nos yeux, c’était impossible pour nous d'entrer dans un long processus de financement et d'écriture qui allait prendre des mois et nous empêcher de capturer l'effervescence des évènements. L’urgence justifiait d’agir. Il fallait un choix artistique, pas un compromis économique.

Il fallait raconter une histoire qui nous ressemble, un couple qui essaie juste de vivre et qui se retrouve projeté dans des évènements qui les dépassent. Dans une société imprégnée par la nécessité sécuritaire, l’angoisse d’Anna nous a permis de mettre le doigt sur ce qui marque notre génération : peut-on croire en l’avenir quand la peur nous détermine ? Les gens étaient dans la rue, on a donc mis nos personnages au contact de la foule et l'histoire a commencé à s'écrire d'elle-même... Par la force des choses, on s’est retrouvé à faire un film hors cadres.


Pourquoi un crowdfunding ?
 

Le tournage a duré 3 ans et demi. Dans le cinéma, une telle durée c’est une contrainte, pour nous c’est justement notre force. Ça a permis au film d’évoluer avec l’époque, de capturer ce qui était là : l'angoisse comme le besoin de légèreté qui l'a suivi. C'est là dans nos images, l'ambiance, les gens et l'état d'urgence.

Trois ans, c’était le temps nécessaire pour réfléchir et écrire l’histoire tout en la tournant. Et puis ça a permis à chacun de participer tout en continuant son boulot. Le film a pu se faire sans argent grâce à tous ceux qui nous ont suivi, qui ont été inspirés par cette manière de faire, donnant de leur temps et de leur énergie pour faire aboutir le projet. Entre autres, on a pu tourner une séquence très spéciale dans un théâtre, les Bouffes du Nord. Pour le coup, on l’a fait en grosse équipe, on a mis de notre poche de l'argent pour louer du matériel, et encore plus de monde nous a rejoints pour l’occasion.

Le montage du film touche à sa fin. Restent les étapes de post-production, image et son, et l’enregistrement de la musique. On ne peut plus faire seulement avec du bénévolat, ça nécessite des temps de travail continus et longs et aussi des moyens techniques qu’on ne peut pas avoir gratuitement (salle de mixage, d’étalonnage, studio d’enregistrement). 

C’est pourquoi nous faisons appel à vous aujourd’hui. C'est aussi l’occasion de fédérer du monde,  de créer un intérêt autour du film pour que l’on puisse le faire accéder aux salles de cinéma.

Maintenant, nous avons besoin de vous ! Avant tout, pour nous aider à finir le film. Et aussi pour fédérer du monde. Il faut faire du bruit ! Faites circuler, partagez, parlez-en autour de vous pour créer un intérêt autour du projet et que l’on puisse le faire accéder aux salles de cinéma.


Teaser du film

 

Quand est-ce que ça sort ?

On a conscience de ne pas avoir respecté les règles habituelles pour faire ce film. Pourtant ça ne nous a pas empêchés d’arriver jusqu’ici, et on entend bien continuer ! Notre objectif, c’est d’amener le film jusque dans les salles de cinéma. C’est le défi qu’on veut relever !

Alors, on va d’abord l’envoyer dans les festivals de cinéma à travers le monde (Locarno, Toronto, Sundance...). C’est le seul moyen pour qu’un film comme ça acquière une visibilité et une reconnaissance suffisante pour le faire distribuer ensuite au cinéma.

Si on a envie de voir émerger un cinéma différent en France, il faut le soutenir pour qu’il existe. Cela passe par l’argent qui nous permettra de faire le meilleur film, et aussi par la diffusion de notre message. On continue la démarche qu’on a initiée depuis le début : agréger l’énergie collective pour ensemble sortir de ce sentiment d’apathie générationnelle qui se diffuse dans le cinéma en France.

Et si vous voulez nous soutenir autrement, n’hésitez pas à nous écrire, on est joignables ici : hello@parisestunefete.org et sur Facebook ou Twitter

 

A quoi va servir l’argent ? 

On estime qu'il nous faudrait 85 000€ pour finir le film dans les meilleures conditions. Maintenant, on va faire en sorte de pouvoir finir le film avec ce qu’on aura.

Avec 10 000€ : On sort de l’inconnu
On finit le film avec quelques bouts de ficelles et quasiment que du bénévolat, en calant des jours de travail par-ci par-là. En bref, on étalonne l’image, on mixe le son, on bricole une post-synchronisation des dialogues et on sous-titre le film en anglais. Par contre pas de bruitages, pas d’enregistrement studio pour la musique et probablement pas d’effets spéciaux.

Avec 15 000€ : On se rapproche de la lumière... 

On peut penser à un bruitage et une post-synchronisation des dialogues en studio. On organise deux projections tests en salle de cinéma. Et on rémunère partiellement les gens qui vont bosser sur la post-production durant de longues semaines.

Avec 30 000€ : Qu’est-ce qu’il fait beau dehors ! 

On enregistre la musique avec quelques musiciens de studio et on termine le son du film dans un auditorium cinéma. On fait aussi des effets spéciaux de qualités. Et surtout, on peut rémunérer un peu plus correctement l’équipe de post-production et mettre de l’argent de côté pour les envois en festivals.

Avec 50 000€ : Plus haut c'est le soleil ! 

On rémunère l'équipe à la hauteur de son travail. On enregistre la musique avec un petit orchestre. On fait la post-production dans des conditions optimales. Et surtout on invite tous les contributeurs au Max Linder à Paris, pour l'avant-première.

Avec 85 000€ : Le prix de notre indépendance !
Avec ça on ne fait pas de compromis, on mène notre barque comme bon nous semble pour amener le film sur grand écran. On s’engage aussi à monter un orchestre d’une quarantaine de jeunes musiciens en Île-de-France. On le fait ici avec des jeunes plutôt que d’aller faire ça en Europe de l’Est (comme c’est souvent le cas). Et avec l’aide du jeune chef d’orchestre Thibault Back de Surany, on leur fait enregistrer la musique du film. On fait aussi la meilleure post-production possible avec des infrastructures d’excellences. Et puis on peut payer les gens dans les règles et commencer les démarches administratives et légales avec le CNC pour l’obtention d’un agrément.

 

Les acteurs

 

 Et aussi : Mathias Minne, Margaux Bonin, Julia Kouakou, Alexandre Schreiber, Schemci Lauth, Theo Tagand, Clément Olivieri, Doria Achour

L'équipe

Montage : Souliman Schelfout, Aymeric Schoens, Raphaël Costa
Musique : Jean-Charles Bastion  
Prise de son : Romain Poirier, Clément Thuriot 
Écriture : Rémi Bassaler, Paul Saïsset 
Production : Olivier Capelli, Laurent Rochette
VFX : Colin Laubry
Direction de la communication : Paul Saïsset
Conception graphique : Pierre Girardin
Version anglaise : Marianne Henry

Et toutes celles et ceux qui nous ont aidé.e.s : Prune Allain-Bonsergent, Aurélien Winterman, Maxime Montagne, Louda Ben Salah, Amaury Agier-Aurel, Ewa Brykalska, Charles Merese, Elyan Charvet, Olivier Ruchon, Juliette Azemar, Pascale Cuenot, Lisa Favreau, Timothée Chopin, Sylvain Cattenoy, Laura Fallot, Yoann Rochette, Janloup Bernard, Ilyes Griyeb, Tristan Deboise, Julien Laville, Thomas Dessogne, Pierre Franiatte, Michael Le Clerre, Juliette Lapille, Inès Tabarin, Guillaume Marty, Julie Julien, Raphaël Costa, Clémence Diard, Paul Luciani, Gaspard Rolland, Clara Castelain

Remerciements particuliers à : Guillaume Marmin, Xavier Veilhan, Olivier Poubelle


Réalisation : Elisabeth Vogler

J’ai choisi d’utiliser un pseudonyme pour mettre en avant un certain cinéma plutôt que la personne derrière la caméra. Une idée déjà répandue en musique comme en littérature. Élisabeth Vogler, c’est un hommage : la volonté de faire appel à un univers plutôt qu’à un ego.

Sous ce nom, j’ai déjà réalisé un documentaire, Blanchisserie de France, sélectionné dans plusieurs festivals internationaux (IDFA, Festival du film de Cracovie, Festival des films du Nouveau Monde Montréal) et diffusé sur la TV sud-coréenne EBS.

 

English version

Thank you !
We've reached our fourth goal, 50 000 €!

It's hard to find the words to express our gratitude to the thousand people who made our dream possible. Thanks thanks thanks !

Let's be honest, we could not imagine going that far. In the last few days, we thought there is an even greater commitment to take with you.

New goal, 85 000 €!

It's the price of our independence! With that we make no compromise, we lead our project the way we want in order to bring the film in the cinemas. We also gather about forty young musicians to create an orchestra in Paris. We do it here with young people rather than going to do Eastern Europe (as it is often the case). And with the help of the young conductor Thibault Back de Surany, they record the music of the film. We also do the best post-production possible with great infrastructures. And then we pay people decently and start the administrative and legal steps with the CNC (the French National Center of Cinematography and the moving image) to obtain a visa for the film.

Synopsis

Anna misses her flight to join Greg in Barcelona. The plane crashes. Drawn by the vertigo of narrowly escaping death, she gradually moves away from present and reality. As her couple falls appart, Paris becomes the mirror of her distress.

Why this project ?

Between 2014 and 2017, Paris was in such a state of tension. The need to tell the emergency of the situation became obvious. But we wanted to do it our way, without waiting for anyone's approval.It was happening before our eyes, it was impossible for us to enter a long process of financing and writing that would take months and prevent us from capturing the whirling of events. We needed an artistic choice, not an economic compromise.

We had to tell a story that looks like us: a couple trying to live within the whirlwind of events that go on around us. In a society steeped by the necessity of security, Anna's anguish allowed us to talk about what marks our generation: can we believe in the future when fear defines us?

Why a crowdfunding ?

We filmed for 3 years and a half. In cinema, a duration like this is a constraint, for us it is precisely our strength. It allowed the film to evolve with the times, to capture what was there: the anxiety and the need for lightness that followed. It's here in our images, the atmosphere, the people and the state of emergency.

The film could be made without money thanks to all those who followed, who were inspired by this way of doing, giving their time and energy to bring the project to life.

The editing of the film is coming to an end. What remains ? The image and sound post-production and the recording of the music. We cannot do more with volunteering alone, it requires continuous and long working hours and also technical means that we cannot have for free (mixing room, calibration, recording studio).

Now we need your help! First of all, to finish the film. And also to federate people. We have to make some noise! Circulate, share, talk about Paris est une fête around you to create an interest around the project and bring it to the movie theaters.

And if you want to support us in any other way, do not hesitate to write to us, we can be reached here : hello@parisestunefete.org and on Facebook or Twitter

Risks and challenges

On est nombreux à croire en ce projet, à s'être engagé pour lui donner vie.

Le film est produit par Les idiots (Olivier Capelli) avec le soutien de French Lab Agency (Aurélien Winterman), Studio MER-NOIR et Noémie Schmidt.

Learn about accountability on Kickstarter

Questions about this project? Check out the FAQ

Support

  1. Select this reward

    Pledge €5 or more About US$ 6

    Une pierre à l'édifice

    Notre reconnaissance éternelle et l'assurance de suivre toute l'actualité du film /// Our eternal gratitude and the assurance to follow all the news of the film

    Less
    Estimated delivery
    217 backers
    Kickstarter is not a store.

    It's a way to bring creative projects to life.

    Learn more about accountability.
  2. Select this reward

    Pledge €15 or more About US$ 17

    Merci

    Your name on the film credits

    Includes:
    • Votre nom au générique
    Less
    Estimated delivery
    244 backers
    Kickstarter is not a store.

    It's a way to bring creative projects to life.

    Learn more about accountability.
  3. Select this reward

    Pledge €20 or more About US$ 23

    Un grand merci !

    Un lien VOD pour regarder le film en ligne /// A VOD link to watch the movie online

    Includes:
    • Votre nom au générique
    • Un lien VOD pour visionner le film
    Less
    Estimated delivery
    1,130 backers
    Kickstarter is not a store.

    It's a way to bring creative projects to life.

    Learn more about accountability.
  4. Select this reward

    Pledge €35 or more About US$ 40

    C'est quand tu veux, où tu veux !

    La bande son signée Jean-Charles Bastion en accès streaming /// The soundtrack by Jean-Charles Bastion in streaming access

    Includes:
    • Votre nom au générique
    • Un lien VOD pour visionner le film
    • La bande originale composée par Jean-Charles Bastion en streaming
    Less
    Estimated delivery
    122 backers
    Kickstarter is not a store.

    It's a way to bring creative projects to life.

    Learn more about accountability.
  5. Select this reward

    Pledge €50 or more About US$ 57

    L'avant-première, save the date !

    Une place pour voir le film en avant-première /// An invitation to the movie premiere

    Includes:
    • Votre nom au générique
    • Un lien VOD pour visionner le film
    • Une invitation à l'avant-première du film
    • La bande originale composée par Jean-Charles Bastion en streaming
    Less
    Estimated delivery
    311 backers
    Kickstarter is not a store.

    It's a way to bring creative projects to life.

    Learn more about accountability.
  6. Select this reward

    Pledge €70 or more About US$ 80

    L'affaire est dans le sac !

    Un superbe tote-bag avec un visuel du film dessus /// A beautiful tote bag with a visual of the film on it

    Includes:
    • Votre nom au générique
    • Un lien VOD pour visionner le film
    • La bande originale composée par Jean-Charles Bastion en streaming
    • Un tote-bag du film
    • Une invitation à l'avant-première du film
    Less
    Estimated delivery
    Ships to Anywhere in the world
    54 backers
    Kickstarter is not a store.

    It's a way to bring creative projects to life.

    Learn more about accountability.
  7. Select this reward

    Pledge €100 or more About US$ 114

    À la maison comme au cinéma !

    Un Blu-ray du film, ultra haute définition.

    Includes:
    • Votre nom au générique
    • Un lien VOD pour visionner le film
    • La bande originale composée par Jean-Charles Bastion en streaming
    • Un Bluray du film
    • Une invitation à l'avant-première du film
    • Un tote-bag du film
    Less
    Estimated delivery
    Ships to Anywhere in the world
    135 backers
    Kickstarter is not a store.

    It's a way to bring creative projects to life.

    Learn more about accountability.
  8. Select this reward

    Pledge €250 or more About US$ 284

    Préparez le cadre !

    L'affiche du film sérigraphiée par nos petites mains /// The poster of the film silkscreened by our own hands

    Includes:
    • Votre nom au générique
    • Un lien VOD pour visionner le film
    • La bande originale composée par Jean-Charles Bastion en streaming
    • Un tote-bag du film
    • Un Bluray du film
    • Une invitation à l'avant-première du film
    • Une affiche sérigraphiée du film (format A3)
    Less
    Estimated delivery
    Ships to Anywhere in the world
    Limited 18 backers
    Kickstarter is not a store.

    It's a way to bring creative projects to life.

    Learn more about accountability.
  9. Select this reward

    Pledge €500 or more About US$ 568

    L'entrée backstage

    Participez à la fabrique du film lors d'une projection test avec l'équipe /// Participate to a test screening with the team

    Includes:
    • Votre nom au générique
    • Un lien VOD pour visionner le film
    • La bande originale composée par Jean-Charles Bastion en streaming
    • Un tote-bag du film
    • Un Bluray du film
    • Une affiche sérigraphiée du film (format A3)
    • Une invitation à une projection test lors de la post-prod du film
    Less
    Estimated delivery
    Ships to Anywhere in the world
    Limited 11 backers
    Kickstarter is not a store.

    It's a way to bring creative projects to life.

    Learn more about accountability.
  10. Select this reward

    Pledge €1,000 or more About US$ 1,137

    Tout ce que vous vouliez !

    Une rencontre skype avec l'équipe du film et l'un.e des acteurs/trices /// A Skype meeting with the film crew and one of the actors

    Includes:
    • Votre nom au générique
    • Un lien VOD pour visionner le film
    • La bande originale composée par Jean-Charles Bastion en streaming
    • Un tote-bag du film
    • Un Bluray du film
    • Une affiche sérigraphiée du film (format A3)
    • Une invitation à l'avant-première du film
    • Un rendez-vous skype avec l'équipe du film
    Less
    Estimated delivery
    Ships to Anywhere in the world
    Limited 4 backers
    Kickstarter is not a store.

    It's a way to bring creative projects to life.

    Learn more about accountability.
  11. Select this reward

    Pledge €2,500 or more About US$ 2,842

    Vous faîtes partie de l'équipe !

    On vous emmène à la première internationale du film dans un festival de cinéma, où que ce soit dans le monde (hors frais d'hébergement) /// We bring you to the first international screening in a film festival, anywhere in the world (excluding accommodation costs)

    Includes:
    • Votre nom au générique
    • Un lien VOD pour visionner le film
    • La bande originale composée par Jean-Charles Bastion en streaming
    • Un tote-bag du film
    • Un Bluray du film
    • Une affiche sérigraphiée du film (format A3)
    • Un billet d’avion pour la première en festival international
    Less
    Estimated delivery
    Ships to Anywhere in the world
    Limited 3 backers
    Kickstarter is not a store.

    It's a way to bring creative projects to life.

    Learn more about accountability.

Funding period

- (50 days)